Entretien de votre moteur : l’importance du kit de distribution

Entretien de l’auto : n’oubliez-pas le kit de distribution

Le kit de distribution fait partie de ces pièces de votre voiture que vous ne voyez pas et dont vous ne sentez pas l’usure, contrairement à des plaquettes de frein ou des pneus. Pour autant, si vous souhaitez garder votre moteur en bonne santé, il convient de ne pas oublier cet ensemble d’éléments vitaux et de les remplacer régulièrement. De préférence, avant que ça ne casse !

 

Moteur, action

 

L’usure n’est pas toujours visible. Certaines pièces de votre moteur s’abîment sans trop se plaindre, au fil du temps, et finissent par casser sans prévenir. Les conséquences en sont diverses, selon le poids de la pièce dans le fonctionnement de la voiture : une bougie d’allumage fatiguée ou un manque de liquide de direction assistée n’auront pas de répercussions gravissimes dans l’immédiat.

La plupart des pièces fragiles du moteur doivent ainsi être vérifiées tous les 60 000 à 100 000 km, ainsi :

  •          Les bougies d’allumage
  •          Le filtre à gazole
  •          Le liquide de direction assistée
  •          Le filtre à air
  •          Etc.

Mais d’autres pièces, comme c’est le cas de la courroie de distribution et de l’ensemble du kit qui l’environne, peuvent dégrader sévèrement votre moteur en cas de rupture. C’est pourquoi un bon entretien de votre moteur nécessite d’en changer régulièrement les pièces maîtresses, sans attendre qu’elles arrivent au bout du rouleau.

Notamment, il est fortement conseillé de ne pas attendre qu’il soit trop tard pour l’achat d’un kit de distribution et son remplacement, au risque de pousser le moteur dans ses retranchements.

 

Qu’est-ce que le kit de distribution ?

 

Le kit de distribution est le système mécanique qui synchronise le mouvement du vilebrequin à celui de l’arbre à cames (plus d’infos ici), ainsi qu’à la pompe à injection quand il y en a une ; ce sont des éléments vitaux du moteur. Le kit se compose d’une courroie de distribution, d’une pompe à eau (un peu à part) et d’une courroie accessoire avec ses galets tendeurs et ses enrouleurs.

 

La courroie principale synchronise le mouvement des soupapes et des pistons afin de veiller à ce que le moteur tourne parfaitement. L’importance de la distribution dans son ensemble est donc absolument cruciale. En cas de rupture de la courroie de distribution, le moteur peut subir des dégradations sévères.

 

Que se passe-t-il en cas de rupture du kit de distribution ?

 

Si la courroie de distribution casse, vous risquez de devoir dire adieu à votre moteur, avec hommage funèbre et tout le tralala. En effet, si elle rompt, la désynchronisation de l’arbre à cames et du vilebrequin va provoquer l’entrechoquement des soupapes et des pistons, ces deux éléments qui passent au même endroit mais, à la bonne grâce de la distribution, pas au même moment.

 

En somme, la distribution joue dans votre moteur le rôle d’un feu rouge dans un carrefour particulièrement fréquenté : il synchronise les passages d’un côté et de l’autre. Quand le feu rouge ne fonctionne plus, c’est le chaos. Pareil dans le moteur – sauf certains d’entre eux, rares, dans lesquels soupapes et cylindres ne peuvent se croiser.

 

Quand faut-il le changer ?

 

Vous l’avez compris : un kit de distribution est un élément vital du moteur qui doit être remplacé au jugé, régulièrement, sans attendre qu’il rompe. Idéalement, la fréquence de changement du kit est de 100 000 km, ou environ 5 ans. Dans tous les cas, mieux vaut éviter de le pousser jusqu’à 140 000 km et plus.

Certaines courroies plus résistantes, mieux protégées des agressions extérieures, pourraient pousser jusqu’à 190 000 km et 10 ans (selon les constructeurs), mais renseignez-vous bien auprès de votre concessionnaire : il en va de la vie de votre moteur. Si, en outre, vous laissez votre voiture dehors, les conditions climatiques accéléreront l’usure du kit de distribution.

La courroie de distribution, elle, devrait idéalement être remplacée tous les 50 000 km. Mais la plupart des automobilistes attendent le remplacement du kit lui-même, afin de faire d’une pierre, deux coups.

Un bon garagiste vous conseillera de changer la pompe à eau au moment du remplacement du kit, d’abord parce que cette pièce n’est pas chère, ensuite parce qu’en dehors de cette opération, elle reste difficile d’accès. Alors autant en profiter.

 

Pourquoi il est intéressant de passer par la vente en ligne

 

Niveau prix, il n’est pas rare qu’un concessionnaire vous facture jusqu’à 1 000€ (selon des devis partagés par des internautes sur des forums automobiles, et pour des véhicules de moyenne gamme) pour l’ensemble : pièce + main d’œuvre. Certes, il changera même la pompe à eau, mais ça reste un prix élevé.

Sur Internet, l’achat du kit vous coûtera entre 100 et 300€ selon le modèle de véhicule, auquel il faut ajouter l’installation chez un garagiste. Comptez entre 200 et 500€ pour son remplacement complet.

Quel que soit votre choix d’achat (magasin, concessionnaire ou Internet), il convient de passer par un professionnel pour éviter tout risque d’erreur de montage. Et sauvegarder au mieux la vie de votre moteur, qui vous le rendra bien.