RTC 271 MINI II depuis 2006-09 Agrandir l'image

RTC 271 MINI II depuis 2006-09

La Revue Technique Carrosserie n°271 renseigne toutes les méthodes de réparation carrosserie et des conseils pour une meilleure efficacité d'intervention. La RTC 271 MINI II depuis 2006-09 contient également des informations sur le démontage et prises de vue réalisés dans les ateliers ETAI.

Plus de détails

Format PAPIER Info version papier

La RTA papier vous apporte toute la documentation technique nécessaire à l’entretien et la réparation de votre véhicule.

Livraison à 1€ seulement en France métropolitaine (non remboursable).

  • Frais de port à 1€ en France Métropolitaine (non remboursable)
  • Livraison sous 4 à 8 jours ouvrés

PRIX TTC : 59,00 €

Format NUMERIQUE

  • Accès immédiat à l’information technique

  • Pas d'envoi par courrier

Format numérique non disponible

Vingt-cinq ans après sa création par l’ingénieur britannique Sir Alec Issigonis, la marque Mini passe sous le giron du constructeur allemand BMW en 1994. Sous son ère, la production de la seconde génération de la Mini est lancée en 2006.

Pour une meilleure efficacité d’intervention sur la carrosserie de votre voiture, référez-vous aux conseils d’entretien présentés dans RTC de la Mini II, produite à partir de 2006. Comportant des schémas précis et des prises de vues réalisées dans les ateliers ETAI, cette Revue Technique Carrosserie met à votre disposition les méthodes de réparation les plus fiables de votre auto. Des pare-chocs au hayon et en passant par les portières, la dépose et la repose des différents éléments de la carrosserie n’auront plus de secrets pour vous. En parallèle, la RTA de la Mini II est disponible chez l’éditeur.

Bien qu’elle soit profondément renouvelée, la Mini II est visuellement très proche du modèle qu’elle remplace. Par contre, elle s’en démarque par un gabarit en légère hausse.

L’intérieur de l’auto est revisité avec notamment un tachymètre, toujours installé en position centrale sur le tableau de bord, mais qui est nettement plus grand.

De plus de la variante à 3 portes, la Mini II est déclinée en cabriolet (One, Cooper et Cooper S). A noter que l’ensemble de la famille de la Mini II présente le même empattement de 2,47 m.

En outre, la citadine anglo-allemande bénéficie du savoir-faire de BMW en matière d’ingénierie mécanique pour afficher une consommation de carburant en baisse de près de 20 % sur les versions Cooper et Cooper S.

Durant sa carrière commerciale, la Mini II ne cesse d’étoffer ses motorisations, en essence comme en diesel : 1.4 (75/95ch), 1.6 atmosphérique ou suralimenté (75/98/120/175/184/211 ch), 1.6 D (90/109/112 ch) et 2.0 D 143 ch.

Positionnée comme une citadine chic, la Mini II cible le même segment de marché que celui des Alfa Roméo Mito et Citroën DS3, respectivement lancées en 2008 et 2009.