Le patronyme C5 désigne une berline familiale produite par Citroën depuis 2000 en deux générations. La première est lancée de 2000 et la deuxième est introduite en 2008. La fabrication de ce modèle est assurée par l’usine PSA de Rennes.

La Citroën C5 première du nom débute sa carrière commerciale dans l’Hexagone en mars 2001. Elle a pour vocation de remplacer à la fois la Xantia et la XM.

La voiture est déclinée en deux variantes de carrosseries : berline à 4 portes et break. Les deux versions ont le même empattement (2,75 m) et la même largeur (1,78 m) mais diffèrent en longueur. Avec ses 4,83 m, le break est plus long que la berline de 9 cm.

Digne héritière de la lignée DS, la C5 I est équipée d’une suspension oléopneumatique à guidage électronique, baptisée Hydractive. Elle permet de conserver une hauteur de caisse constante quelle que soit la charge de la voiture. C’est pour cette raison que la C5 fait l’impasse sur le réglage de l’assiette des phares la hauteur de caisse est toujours la même à l’horizontale.

Sous le capot, la familiale Citroën propose une palette de motorisations assez bien fournies. En essence, la puissance des motorisations s’échelonnent de 117 à 210 ch. Côté diesel, en plus du 2.0 HDI, décliné en 90 et 110 ch, la C5 propose le 2.0 HDI 136 ch FAP.

Sur le plan commercial, les ventes de la C5 I phase 1 sont en deçà des espérances de Citroën. En effet, le design de l’auto, jugé fade et assez impersonnel, n’attire pas les foules en concessions. Une situation que la marque aux chevrons tente d’y remédiée lors du restylage de mi-carrière de la C5 1, intervenu en 2004.

Revue en profondeur, la familiale reçoit une nouvelle face avant soulignée par de nouveaux feux avant et une calandre redessinée. Les feux arrière changent également de formes, le hayon est modifié et les nouveaux boucliers augmentent la longueur totale de la voiture de 12 cm.

L’intérieur a droit lui aussi à son lot d’améliorations. Ainsi, la console centrale est redessinée à la manière de celle de la Peugeot 407. De plus, de nouveaux garnissages et inserts laqués sont intégrés à la planche de bord et les contre portes, ce qui rehausse la qualité perçue de l’ensemble.

La C5 1 phase 2 profite aussi de ce restylage pour actualiser ses équipements technologiques en proposant le système AFIL, les projecteurs directionnels xénon bi-fonction ou encore un ESP de nouvelle génération.

Par ailleurs, l’année 2006 voit l’arrivée de la motorisation 2.2 HDi FAP développant 173 ch.

Après 8 années de commercialisation et plus de 720 000 exemplaires vendus, la première mouture de la C5 tire sa révérence en 2008 pour laisser place à la C5 II.

Celle-ci se détache complètement de sa devancière sur le plan stylistique. Affichant une carrosserie aux lignes plus travaillées et aux proportions plus dynamiques, la Citroën C5 2 fait clairement des berlines allemandes son étalon, Volkswagen Passat en tête. Une orientation réussie dans la mesure où la C5 II gagne en prestance et en élégance.

Si la longueur et la largeur de la voiture augmentent respectivement, de 3,4 et de 8 cm, la hauteur, elle, diminue de 1,8 cm. Ces nouvelles dimensions confèrent à la C5 II une meilleure assise visuelle.

Comme la première C5, cette deuxième génération est déclinée en berline tricorps et en break, désormais appelé Tourer. Si la C5 II conserve ses suspensions hydropneumatiques, celles-ci ne sont pas proposées sur les versions d’entrée de gamme, désormais dotées d’une suspension classique à ressorts.

Deux années seulement après le début de sa commercialisation, la Citroën C5 2 reçoit de légères modifications esthétiques visant à mieux la positionnée face à la Laguna 3 restylée, sa rivale de chez Renault.

En plus de motorisations diesel HDi, la C5 II profite des blocs essence Vti et THP, développés par PSA et l’allemand BMW. Toujours sur le plan mécanique, le moteur V6 HDi 240 est retiré de la gamme à l’automne 2013. Il s’agit du dernier bloc à 6 cylindres à être proposé par le groupe PSA.

Pour tout savoir des caractéristiques techniques et des méthodes de réparation de la C5 I et II, référez-vous aux Revues Techniques dédiées à ces modèles :

RTA Citroën C5 I Diesel

RTA Citroën C5 I Diesel

RTA Citroën C5 I de 03-2001 à 04-2008

RTA Citroën C5 I de 03-2001 à 04-2008

RTA Citroën C5 I depuis 09-2004

RTA Citroën C5 I depuis 09-2004

RTA Citroën C5 II depuis 03-2008

RTA Citroën C5 II depuis 03-2008

RTA Citroën C5 II depuis 04-2008

RTA Citroën C5 II depuis 04-2008

RTA Citroën C5 II depuis 04-2008

RTA Citroën C5 II depuis 04-2008



Les avis client RTA