La galère du pneu crevé… c’est fini avec le pneu sans air increvable Michelin !

- Catégories : Technologie

Quoi de plus embêtant que de crever son pneu et de devoir sortir son cric et sa clé en croix sur la route des vacances ? Les pneus n’ont malheureusement pas une durée de vie illimitée, un mauvais gonflage des pneus, un mauvais suivi de l’usure, une perforation à cause d’un clou… Une crevaison peut vite arriver et qui n'a pas rêvé de rouler avec des pneus increvables ce jour-là ?

Cela fait plusieurs années que Michelin travaille sur ce sujet et d’autres marques comme Goodyear sont également dans la course du développement du pneu du futur increvable. Le fabricant Michelin nous avait présenté au salon de l’automobile en 2004 ses prototypes Tweel et Airless puis a déjà innové avec son premier pneu sans air increvable X Tweel qui a commencé à équiper les engins de chantier roulant à basse vitesse. La technologie arrive maintenant pour le grand public ! Michelin nous avait dévoilé son projet baptisé Uptis (Unique Puncture-proof Tire System) en 2019 : ce n’était qu’un prototype mais sa commercialisation pour nos voitures et utilitaires légers pourrait se faire bien plus tôt que prévu. En effet, dans une récente interview, le PDG de Michelin USA a confirmé que le lancement des pneus Uptis pourrait avoir lieu “dans les trois à cinq années” soit peut-être en 2025 sur les routes françaises.

Comment fonctionne-t-il ?

Ce pneu entièrement recyclable, devrait révolutionner le marché du pneumatique grâce à sa technologie innovante. Le Uptis est un pneu totalement différent d’un pneu classique, c’est la structure interne qui supporte le poids de la voiture. Il est sans air, composé d’une structure souple en composite caoutchouc synthétique et en verre-résine à haute résistance. Cette structure est ensuite surmontée d’une bande de roulement en gomme classique en caoutchouc. Le tout est monté sur une jante en aluminium. Selon Michelin le pneu devrait offrir les mêmes propriétés des pneus traditionnels sans les inconvénients.

Le pneu aura une durée de vie bien plus longue et sera capable de résister à des impacts beaucoup plus importants qu’un pneu classique.

Grâce à cette structure unique, le risque de crevaison ou d’éclatement est supprimé tout comme les problèmes liés à la sur et sous-pression.

La structure intérieure composée de rayons flexibles souples fonctionne comme des amortisseurs supplémentaires, améliorant le confort de conduite.

La bande de roulement, indépendante de la structure, pourra être adaptée facilement au type de route. Le pneu sera donc certainement décliné avec différents choix de gommes, sous différentes versions ; été, hiver, neige … De plus, le pneu pourrait être réutilisé plusieurs fois, en remplaçant une nouvelle semelle à la base du pneu une fois que cette dernière est trop usée.

Une technologie avantageuse et écologique

Michelin semble vouloir révolutionner le marché du pneumatique en offrant un modèle plus résistant, plus endurant mais aussi moins polluant. L’écologie est un débat omniprésent de nos jours dans le domaine de l’automobile et tout est fait pour lutter contre la pollution comme l’interdiction de la vente des voitures électriques en Europe en 2035. Ce type de pneu pourrait contribuer à une baisse significative de la quantité de matière première utilisée, ainsi qu’une augmentation de la durabilité des pneus.

D’après le gouvernement près de 59 millions de pneumatiques soit 577 000 tonnes, toutes catégories confondues, sont mis sur le marché chaque année en France. Rappelons qu'il est interdit de mettre ses déchets de pneumatiques en décharge (et qu’il est bien sûr interdit de les abandonner dans la nature ou de les brûler!) vous pouvez les déposer dans un garage ou dans un centre auto pour le recyclage.

 « Pour Michelin, la technologie sans air est une étape clef dans le développement d’un pneu entièrement durable d’ici 2050. Aujourd’hui, 20 % des pneus sont prématurément mis au rebut à cause d’une crevaison (12 %) ou d’une usure irrégulière (8 %) liée à une mauvaise pression. La technologie sans air UPTIS pourrait prévenir la mise au rebut de 200 millions de pneus par an à l’échelle mondiale, soit 2 millions de tonnes de matières, une économie équivalente au poids de 200 Tours Eiffel. » selon Michelin.

Michelin s’associe à DHL pour tester ses pneus increvables

Michelin s’est associé à DHL pour tester ses pneus Uptis avant leur futur commercialisation. Ce programme pilote a commencé le 10 janvier dernier, d’ici fin 2023, près de 50 véhicules utilitaires DHL Express seront équipés du pneu et effectueront les livraisons à Singapour. Avec un an d’avance sur le calendrier, les premiers pneus Michelin Uptis commencent à être désormais commercialisés pour une utilisation en conditions réelles.

Quel est le prix du pneu ?

Encore loin de la date de commercialisation pour nos voitures, c’est encore tôt pour Michelin pour aborder la question du prix. Cependant étant donné le haut niveau d’innovation et la durabilité supérieure, sans parler du fait que Michelin est souvent plutôt cher, le prix devrait être élevé. On espère que la concurrence pourra faire baisser les prix sur ce type de technologie, Goodyear annonce également travailler sur son pneumatique sans air pour 2030, Bridgestone travaille aussi dessus.

Les pneus sont encore en développement en partenariat avec General Motors pour tester les pneus sur les Chevrolet Bolt EV et devraient donc arriver en avance sur le marché aux alentours de 2025. Seuls des modèles sortis d’usine en seront équipés dans un premier temps, il sera offert en option sur certains modèles du constructeur américain avant que Michelin ne propose son pneu au détail chez les revendeurs.

Avec pour objectif de réduire les coûts d'entretien et l'impact écologique ce type de pneu pourraient peut-être devenir un standard dans un avenir proche... Et vous, êtes-vous prêt à rouler avec ce type de pneu ?