Le contrôle technique moto arrive en 2024, vous n'y échapperez pas !

- Catégories : Marché

Le décret du 23 octobre 2023 a finalement rendu obligatoire le contrôle technique moto pour 2024, déjà rendu obligatoire par une directive européenne de 2014 ce n’était plus qu’une question de temps pour que cette obligation arrive en France  … Quels sont les deux-roues concernées ? Quand sera t-il obligatoire ? Quel sera le prix ? RTA fait le point sur le sujet.

Quels sont les deux-roues concernés ?

L’obligation du contrôle technique s’appliquera à l'ensemble des véhicules de catégorie L, c’est-à-dire tous les deux-roues de 50cm ³ et plus, cyclomoteurs, motos, scooters, également les trois-roues, les voitures sans permis et quads.

Quand le contrôle technique pour les 2 roues deviendra-t-il obligatoire ?

Le contrôle technique aura une durée de validité de 3 ans. Il devient officiellement obligatoire à partir du 15 avril 2024 ! Cependant il sera mis en place progressivement en fonction de la date de mise en circulation de votre véhicule :

 

Quels seront les différents points de contrôle technique des 2 roues ?

Le contrôle technique des motos et scooters aura moins de points de contrôle que les voitures. Du moins pour le moment, les points de contrôle technique des voitures n’ont pas cessé d’augmenter au fil du temps… Les points suivants seront vérifiés :

  • Equipements de freinage
  • Direction (volant, guidon, colonne)
  • Visibilité
  • Feux, dispositifs réfléchissants et équipements électriques
  • Essieux, roues, pneus, suspension
  • Nuisances (émissions sonores et de polluants à l’échappement ; vérification de l’absence d’une fuite excessive d’un liquide autre que de l’eau, susceptible de porter atteinte à l’environnement ou constituant un risque pour la sécurité des autres usagers de la route…)

Une fois le contrôle technique terminé, il sera attribué à votre 2 roues:

  • Un résultat favorable en l'absence de défaillance majeure et critique
  • Un résultat défavorable pour défaillances majeures, lorsqu'il sera constaté au moins une défaillance majeure mais aucune défaillance critique. Dans ce cas, il sera nécessaire de réaliser une contre-visite au cours des deux mois suivant
  • Un résultat défavorable pour défaillances critiques, lorsqu'il sera constaté au moins une défaillance critique. Dans ce cas, le véhicule ne sera plus autorisé à circuler à partir de minuit le jour du contrôle

Quel sera le prix du contrôle technique moto ?

Bien que le prix du contrôle technique soit fixé par les centres de contrôle, il sera autour de 50 € selon le ministre des Transports Clément Beaune …

Ajouter un commentaire

Vous devez être enregistré
Cliquez ici pour vous enregistrer

4 commentaires

Herve - 14/01/2024 08:21:20


En réponse à Bernasconi, c’est parce que vous connaissez mal le monde du deux roues que vous dites ça…. Justement les vrais motard entretiennent leur machine beaucoup mieux que les propriétaires de voitures ! Sinon elles ne roulent plus ou c’est l’accident assuré et en 2 roues ça pardonne pas . Les seuls idiots sont les jeunes en scooters moins de 50cc ou plus qui font n’importe quoi Attention à ne pas confondre les deux mondes

PAYET Jacques. - 07/01/2024 17:34:14


Bonjour , bonne année 2024 , qu'en est il du controle technique pour les 49,9 cm3 sachant que la plus part sont débridés et dépassent les 100kmh avec des kits non homologués réservés pour la piste , qu'en est il pour nous motards qui bichonnent tous les jours nos bécannes et qui ont été modifiés avec des accessoires homologués je ne parle mème pas des motos tunning car à l'époque pas de controle et oui , qu'en est il pour les passionnés de motos anciennes de collection vont elles encore pouvoir rouler ? Par contre les fameuses trotinettes electriques qui sont débridés et peuvent rouler dangereusement très très vite eux il y a pas de controle. La France est en train de tomber sur la tète je crois , sans ètre méchant , mais là c'est trop pour moi. Cordialement.

Bernasconi - 06/01/2024 12:06:40


Ce n'est pas trop tôt. Juste par soucis de justice car il est tout de même à noter que les 2 roues qui n'ont guère d'autres vocations qu'à être des véhicules de loisir (les 4 roues sont plus destinés eux à être foncièrement des véhicules utilitaires ne serait-ce que pour le transport des courses, enfants etc...) n'était pas concernés par ces contrôles qui limiteront certainement au moins les pollutions sonores dans les petites villes et autres nuisances... sans vouloir jeté la pierre aux motards qui chevauchent des routières. Mais bon c'est comme à chaque fois la grande majorité supporte forcément les effets des quelques couillons qui ne savent pas se discipliner eux mêmes ce qui fait le bonheur des états qui y voient une manne de taxe a venir supplémentaire.

Charly - 06/01/2024 07:31:35


C'est du racket pour satisfaire trois associations pseudo ecologiques